« Neptune ne se prend jamais trop au sérieux. » Georges Brassens

200 portraits

Au-delà du diabète

BORIS LORMEAU

« Neptune ne se prend jamais trop au sérieux. » Georges Brassens

Boris Lormeau

Diabétologue plongeur
56 ans, Noisy le Grand

La plongée sous-marine était avant 2005 en France l’emblème du sport interdit chez les personnes diabétiques traitées à l’insuline. Je suis médecin endocrinologue, diabétologue mais aussi moniteur fédéral de plongée. J’ai plongé avec des diabétiques, réalisé quatre études, mis au point des protocoles de mise à l’eau et j’ai fait évoluer la réglementation en France. Aujourd’hui la Fédération française de plongée (FFESSM) est la première fédération nationale au monde à autoriser les diabétiques à plonger (depuis 2005), sans moniteur (depuis 2015) et à autoriser depuis l’an dernier les jeunes à plonger (14-18 ans).


INSTIT2404ADC411 - Décembre 2019