Lundi 18 décembre 2017 - Fête, Alimentation
reveillon

 

 

Entre Noël et le Nouvel An, la fin d’année est marquée par des soirées festives… suivies parfois de lendemains difficiles ! Ces festivités bouleversent nos habitudes alimentaires et notre rythme de vie, des changements qu’il faut réussir à maitriser quand on a un diabète. Alors entre repas arrosés et danses endiablées, voici quelques conseils pour garder le contrôle sur votre glycémie/taux de glucose !

Réveillons de Noël ou de la Saint Sylvestre : des repas pas comme les autres

Les repas de fête sont souvent copieux, gras, arrosés, et peuvent s’étendre sur plusieurs heures. Autant de paramètres à intégrer pour bien gérer votre glycémie/taux de glucose, qui sera certainement plus difficile à contrôler. Premier conseil : testez-vous le plus souvent possible afin de mieux suivre votre glycémie tout au long de la soirée. N’oubliez donc pas d’emporter votre matériel avec vous pour effectuer autant de contrôles que nécessaire. (1,2)

Pas d’hypo à l’apéro !

Le repas de fête est souvent précédé d’un apéritif. Si vous consommez de l’alcool, faites-le avec modération et évitez d’avoir le ventre vide (3) : les apéritifs sont souvent servis avec des snacks, des gâteaux apéritifs ou même des petits légumes crus ! Comme l’alcool a un effet hypoglycémiant, privilégiez les aliments riches en glucides. Gardez d’ailleurs à l’esprit que le saumon fumé, les huîtres et le foie gras ne contiennent pas ou peu de glucides. (2) Vous pouvez effectuer votre injection d’insuline rapide au moment de l’arrivée du plat et non à l’avance : le bolus inclura alors la quantité de glucides consommés à l’apéritif. (2)

Autre astuce : buvez vos verres d’alcool lentement, et essayez d’alterner un verre d’alcool avec un verre de boisson sans alcool. (3)

Notre conseil : n’hésitez pas à en parler à votre médecin si vous avez des questions.

Ecoutez votre corps… et votre lecteur de glycémie !

Pendant le repas, si le temps d’attente entre chaque plat est long, adaptez vos injections d’insuline et évitez de grignoter du pain… (2). Quand les plats arrivent, essayez de coller au plus près de vos habitudes alimentaires pour un repas le plus équilibré possible, et en écoutant bien votre corps : ne vous forcez pas au-delà du raisonnable. Quand arrive le 2ème dessert, et que votre estomac n’en peut plus, il faut savoir dire non ! (1)

Quand la soirée se prolonge et que le rythme s’accélère…

Après le dîner de la Saint Sylvestre, vient parfois le moment de danser. Selon l’énergie que vous mettez à la tâche, la danse peut devenir une vraie activité physique ! Votre glycémie/taux de glucose peut baisser rapidement si vous vous dépensez sans compter…

Pour éviter l’hypoglycémie, conservez à portée de main des petites collations sucrées, gérez bien votre consommation d’alcool, et gardez toujours un œil sur votre glycémie.

Gare à l’hypoglycémie nocturne !

Une fois rentré chez vous, vous allez sûrement avoir une courte nuit et vous devrez veiller à éviter l’hypoglycémie nocturne. Vous aurez peut-être envie de décaler votre horaire habituel de réveil et de faire une grasse matinée, ce qui peut décaler la prise de votre traitement. Selon votre schéma d’insulinothérapie, des types d’insulines que vous utilisez (chacune a une durée d’action particulière) et de vos horaires habituels d’injection (1), ce n’est pas toujours possible.

Ceci dit, vous pouvez toujours vous réveiller à l’heure habituelle pour prendre votre traitement, et revenir finir tranquillement votre nuit !

Avec ces quelques astuces, nul doute que vous pourrez profiter des réveillons comme il se doit !

A lire aussi :

Références bibliographiques :

1. Site internet Diabète Québec http://www.diabete.qc.ca/fr/comprendre-le-diabete/pratique/situations-particulieres/pour-profiter-pleinement-de-noel-et-de-la-periode-des-fetes

2. Site internet de la FFD. Comment adapter mon traitement pendant les fêtes ? https://www.federationdesdiabetiques.org/diabete/traitements/traitement-pendant-les-fetes

3. Association canadienne du Diabète. Fiche d’information « Alcool et diabète », 2014.

 

INSTIT1212ADC380b – Décembre 2017

A lire également

Le diabète dans le cinéma : pour le meilleur et pour le pire !

26 juin 2018 - Quotidien

    Il existe de nombreuses œuvres de cinéma où le diabète est évoqué, avec une justesse in...

Peut-on faire la grasse matinée quand on a un diabète ?

25 juin 2018 - Quotidien

      La grasse matinée du dimanche matin est pour certain un plaisir qui ne pourrait être aban...

4 conseils pour la sortie au restaurant avec un diabète

25 juin 2018 - Alimentation

      Aller au restaurant est souvent l’occasion de découvrir de nouvelles saveurs, profiter d...