Jeudi 29 juin 2017 - Quotidien

Etre un proche d’une personne atteinte d’un diabète, c’est être proche du diabète. Pour comprendre le vécu de votre ami(e) ou conjoint(e), il faut donc bien connaître le diabète, ses contraintes, et ses risques.

L’objectif : être présent et apporter son soutien au quotidien, mais aussi savoir agir en cas de problème.

Voici 3 principes essentiels de savoir-vivre pour être un proche irréprochable.

1. Connaître le diabète sur le bout des doigts…

Ne dit-on pas qu’il faut bien connaître son adversaire ? Cette règle s’applique particulièrement face à une maladie, et en l’occurrence face au diabète. 
Un de vos proches est atteint de diabète ? Nous vous recommandons de vous documenter sur la maladie. En quelques mots, vous devez retenir que le diabète est caractérisé par une élévation anormale du taux de sucre dans le sang, on parle d’hyperglycémie. Cette élévation chronique de la glycémie doit être contrôlée. C’est la raison pour laquelle votre proche suit un traitement, prescrit par son médecin, en fonction du type de diabète et de son stade d’évolution. Certains traitements comme l’insuline, peuvent amener votre proche à suivre plusieurs fois par jour sa glycémie(1,2). Pour aider concrètement votre conjoint(e) atteint de diabète, vous pouvez par exemple l’accompagner à un programme d’éducation thérapeutique. Ce type de programme améliore la prise en charge des patients et resserre vos liens(3). Tout le monde y gagne !

 

2. Encourager au quotidien

Savoir vivre avec un proche atteint de diabète, c’est aussi l’encourager à bien prendre son traitement même s’il (si elle) ne se sent pas malade, et à bien surveiller sa glycémie même si c’est contraignant. Vous avez remarqué que votre proche vit difficilement la contrainte de la surveillance glycémique ? 
Encourager ne passe pas forcément par les mots : de manière très pratique, c’est aussi acheter les aliments adéquats à la réalisation de repas équilibrés, compatible avec son diabète, ou faire de l’exercice avec lui(4). Être proche, c’est avant tout être présent.

 

3. Savoir reconnaître et agir en cas d’hypoglycémie

Etre proche d’une personne atteinte de diabète c’est aussi être en mesure d’agir en cas d’urgence. 
Savez-vous reconnaître les symptômes de l’hypoglycémie? Les signes fréquemment identifiés par les proches sont une pâleur subite, une rupture de contact, une vision floue, des tremblements, sueurs, sensation de faiblesse, de l’irritabilité ou de l’agressivité(6). Les hypoglycémies peuvent également se manifester à travers un discours et des actes incohérents ou une somnolence irrépressible(5)
Si vous identifiez ce type de signes et que votre proche n’est pas en mesure de se resucrer seul, vous devez intervenir. 
Conseillez-lui de s’asseoir, et proposez-lui une collation : par exemple 3 morceaux de sucre, un verre de jus de fruit ou de soda sucré (non light) ou 1 cuillère à soupe de confiture ou de miel. 
Invitez-le à vérifier sa glycémie un quart d’heure après cette collation. Soyez toujours prêt en ayant à proximité ce type d’aliment. Attention, cette collation est formellement contre-indiquée si votre proche est inconscient. Dans ce cas il est capital de contacter rapidement les secours en composant le 15 ou le 112(6)

Enfin, n’oubliez pas que dans « savoir-vivre », il y a avant tout le mot « vivre ». Ainsi, votre rôle est avant tout d’encourager votre proche à profiter de la vie en toute liberté. A vous de jouer !

1. HAS. Guide - Affection de longue durée. La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 2. Vivre avec un diabète de type 2. 2007.

2. HAS. Guide parcours de soins. Diabète de type 2 de l’adulte. 2014.

3. Gonzalez-Zacarias AA et al. Impact of Demographic, Socioeconomic, and Psychological Factors on Glycemic Self-Management in Adults with Type 2 Diabetes Mellitus. Front Public Health. 2016;4:195.

4. Trief PM et al. A prospective analysis of marital relationship factors and quality of life in diabetes. Diabetes Care. 2002;25:1154–8. 

5. Schlienger JL. Hypoglycémies nocturnes chez un diabétique traité. Repères pratiques. Réalités en nutrition et en diabétologie # 22_Novembre 2009.

6. Fédération Française des diabétiques. Ma glycémie. Comment faire face à une Hypoglycémie ?https://www.federationdesdiabetiques.org/diabete/glycemie/hypoglycemie. Site consulté le 30/03/2017.

INSTIT2405ADC316f-Mai 2017