Diabète : comment se remettre d’une hospitalisation en urgence ?

hospitalisation en urgence

 

La vie avec le diabète n’est pas un long fleuve tranquille… Nous allons aborder ici une question parfois douloureuse : celle de l’hospitalisation, et en particulier l’hospitalisation en urgence. Environ un tiers des personnes vivant avec le diabète quelque soit le type, devront avoir recours à une hospitalisation (soit pour une urgence, une chirurgie, bilan, etc.) dans l'année(1). Que ce soit lors de la découverte de la maladie, d’une hypoglycémie ou encore en raison d’une complication, l’hospitalisation est toujours un moment difficile. Comment faire pour que cette épreuve se déroule le mieux possible, et surtout pour la surmonter ?

La préparation

Tout d’abord, quelques petits conseils pratiques. Ce n’est pas parce que l’hospitalisation est urgente, et donc imprévue, que l’on ne peut pas s’y préparer. C’est certain, dans le stress, vous oublierez les informations les plus importantes pour l’équipe de soins qui parfois ne vous connait pas. Il peut être utile d’avoir chez soi un dossier préparé comprenant les dernières ordonnances, bilans et compte-rendu médicaux. Pratique, la carte de diabétique, que vous pouvez porter sur vous contient un certain nombre d’informations importantes.

À l’hôpital

Ce n’est jamais facile d’être à l’hôpital, et cela peut devenir un véritable traumatisme psychologique. L’important est de savoir demander de l’aide, et savoir s’entourer. Faites appel à vos amis, à votre famille, et essayez de relâcher un peu la pression. Avec les soignants, il faut parler ! De nombreuses hospitalisations sont vécues difficilement à cause de simples malentendus avec les équipes de soins. Profitez de l’hospitalisation pour dire tout ce qui ne va pas, et poser toutes les questions qui vous viennent !

La reprise du travail

En particulier lors de longues hospitalisations, le retour à la vie quotidienne est parfois difficile à gérer. N’hésitez pas à demander conseil autour de vous, ainsi qu’à votre médecin. Tout est une question de juste milieu : ne vous lancez pas à corps perdu dans votre travail, une hospitalisation, quelle qu’en soit la raison, nécessite une petite période de convalescence.

Surmonter l’épreuve

Après une hospitalisation difficile, il est normal d’avoir du mal à s’en remettre pendant quelques temps. Mais l’hospitalisation est toujours riche d’enseignement. Il faut essayer de bien comprendre ce qui s’est passé pour éviter de futurs incidents. Il faut faire de ces épreuves une force, ce qui vous permettra avec le temps de vous accoutumer à ces situations.


Référence bibliographique :

[1] « Article - Bulletin épidémiologique hebdomadaire ». http://invs.santepubliquefrance.fr//beh/2013/37-38/2013_37-38_1.html.   

*Image utilisée uniquement à des fins d'illustration. Il ne s’agit ni de vrai patient, ni de vrai professionnel de santé.

INSTIT3105ADC418-d  - Septembre 2018