Diabète et facteurs de risque cardiovasculaire : comment protéger son cœur ?

risque cardiovasculaire

 

Vous avez sûrement déjà entendu, ou lu, que le diabète augmente le « risque cardiovasculaire ». Mais qu’est-ce que cela signifie ? Au cours du diabète, l’hyperglycémie va favoriser le phénomène de « l’athérosclérose », c'est-à-dire la formation de plaques d’athérome (lipides) dans les artères. Lorsque les plaques s’épaississent, elles obstruent les artères : le sang ne circule plus convenablement et ne peut plus apporter l’oxygène dans les organes. Ces plaques peuvent toucher les artères de nombreux organes, mais les atteintes les plus graves sont celles du cerveau et du cœur. Dans certains cas, les artères peuvent se boucher, et provoquer un infarctus du myocarde, ou encore un accident vasculaire cérébral 1.

Pour ce qui est du cœur, l’occlusion progressive des coronaires, les artères qui apportent le sang au muscle cardiaque, va provoquer une lente dégradation du fonctionnement du cœur. Un infarctus peut également entraîner une dégradation importante du muscle cardiaque. A terme, cela peut mener à une insuffisance cardiaque, dont les symptômes sont très gênants au quotidien (fatigue intense, difficulté pour respirer), et qui peut conduire au décès2.

LIMITER LES FACTEURS DE RISQUE CARDIOVASCULAIRE

Le meilleur cadeau que vous puissiez faire à votre cœur, c’est d’éviter tout ce qui peut favoriser l’apparition des fameuses plaques d’athérome. C’est-à-dire d’éviter les facteurs de risque cardiovasculaires. Le diabète est un facteur cardiovasculaire. Heureusement, le contrôle strict de la glycémie et du taux de glucose permet de diminuer de façon très importante l’impact du diabète sur les vaisseaux.Mais pour les personnes vivant avec le diabète, il est très important de protéger son cœur en contrôlant les autres facteurs de risque cardiovasculaire. Quels sont ces facteurs de risque cardiovasculaire ?

  • Le tabac est un risque majeur cardiovasculaire! Il est particulièrement dangereux pour le cœur et le risque d’infarctus du myocarde. Arrêter le tabac est un vrai défi, mais qui mérite de faire le maximum d’effort. N’hésitez-pas à demander conseil à votre médecin.
  • L’hypertension artérielle est un vrai danger pour le cœur.3 Elle abîme les artères, mais elle oblige également le cœur à résister contre une pression inhabituelle pour lui. Il finit par s’épaissir et ne plus remplir convenablement sa fonction de pompage. Le cholestérol est directement en lien avec la formation de dépôts graisseux.1,3 Il est important de régulièrement vérifier la concentration de cholestérol dans le sang. Un cholestérol élevé nécessite de modifier son alimentation.
  • L’âge et le sexe masculin sont également des facteurs de risque cardiovasculaire, le risque étant nettement augmenté après 50 ans pour les hommes et 60 pour les femmes3.

La tension artérielle et le cholestérol sont particulièrement surveillés par les médecins au cours du diabète. Ces deux facteurs nécessitent un contrôle très strict et conduisent fréquemment à la prescription d’un traitement médicamenteux.

ADOPTER UN MODE DE VIE PLUS SAIN

Le surpoids - en agissant sur le cholestérol, la tension artérielle, et l’équilibre glycémique -  a un impact très négatif sur le risque cardiovasculaire. Pour bien protéger son cœur, mais également se sentir mieux dans sa peau, il faut adopter une alimentation saine, équilibrée, et riche en fruits et légumes.

Réduire son stress est également fondamental pour le cœur, car le stress augmente non seulement le risque de plaques d’athérome, mais il est aussi directement toxique pour le cœur 2,3. Il existe de nombreux moyens pour vous aider à gérer son stress au quotidien. Si vous pensez qu’il devient ingérable, en provoquant notamment des problèmes de sommeil, ou une baisse d’appétit, n’hésitez pas à demander conseil à votre médecin. 

Un excellent moyen pour agir à la fois sur le surpoids, le stress, et le risque cardiovasculaire est la pratique d’une activité sportive.

A lire aussi : Quel sport choisir quand on a un diabète ?

Enfin, et c’est un fait malheureusement peu connu, l’alcool est extrêmement toxique pour le cœur ! La consommation d’alcool, même en l’absence de facteur de risque cardiovasculaire, peut en elle-même conduire à une insuffisance cardiaque. Rappelons que si vous buvez de l’alcool, il est recommandé de ne pas dépasser 2 verres d’alcool pour une femme, et 3 verres pour un homme 2,5 .

Références bibliographiques :

1. Athérosclérose. https://www.inserm.fr/thematiques/physiopathologie-metabolisme-nutrition/dossiers-d-information/atherosclerose. (7 novembre 2017)

2. Pousset, F., Isnard, R. & Komajda, M. Insuffisance cardiaque : aspects épidémiologiques, cliniques et pronostiques. EMC, 2003.

3. Le risque cardiovasculaire et ses facteurs. https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/risque-cardiovasculaire/definition-facteurs-favorisants. (7 novembre 2017)

4. Steptoe, A. & Kivimäki, M. Stress and Cardiovascular Disease: An Update on Current Knowledge. Annu. Rev. Public Health 34, 337–354 (2013).

5. L’alcool. https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/alimentation-adulte-types-aliments/alcool. (5 avril 2018)

INSTIT1004ADC409- e – mai  2018