Peut-on faire la grasse matinée quand on a un diabète ?

grasse matinée

 

La grasse matinée du dimanche matin est pour certain un plaisir qui ne pourrait être abandonné pour rien au monde ! Mais comment concilier ce « sport national » avec un diabète ? Les personnes vivant avec le diabète doivent en effet souvent respecter des habitudes de vie régulières et des horaires de traitement fixes pour garder une glycémie bien équilibrée.

Grasse matinée et traitement du diabète

Si vous prenez des comprimés (pour un diabète de type 2), et surtout si vous êtes traités par un schéma avec 2 insulines « semi-lentes » le matin et le soir (pour un diabète de type 1), la grasse matinée vous obligerait à décaler la prise de votre traitement. Cela pourrait vous exposer au risque d’hyperglycémie. Dans ce cas, demandez conseil à votre médecin. Vous pouvez éventuellement vous lever à l’heure habituelle pour prendre votre traitement… et vous rendormir ensuite ou tout simplement vous reposer tranquillement. La grasse matinée, c’est aussi rester un peu au calme avant de commencer la journée.1

Avec le schéma « basal-bolus » comprenant une seule injection d’insuline lente au coucher, ou, avec une pompe à insuline, le fait de se lever un peu plus tard ne devrait pas poser de problème.2 N’oubliez pas de vérifier votre taux de glucose au réveil, comme d’habitude. Vous pourrez adapter votre injection d’insuline à votre taux de glucose et à ce que vous mangerez au petit-déjeuner.

Attention, si vous prévoyez de vous lever plus tard que d’habitude, cela ne change en rien la quantité d’insuline lente que vous devez prendre le soir ! Si vous augmentez la dose, vous risquez une hypoglycémie nocturne, et si vous baissez la dose, vous risquez une hyperglycémie. Après une grasse matinée, le petit-déjeuner peut être plus rapproché du déjeuner que lors d’une journée habituelle. Certains craignent alors une hypoglycémie due au chevauchement de l’insuline prise avant le petit-déjeuner et avant le déjeuner. En principe, si vous prenez votre insuline avant le petit-déjeuner et avant le déjeuner en adaptant la dose à la quantité de glucides ingérée, il n’y aura aucun problème. Mais cela dépend de chaque patient et de chaque traitement. Au moindre doute, demandez conseil à votre médecin.2

La grasse matinée : à consommer avec modération !

Un sommeil de bonne qualité est très important pour être en bonne santé, et pas seulement pour le diabète. Une des recettes pour un bon sommeil est de pratiquer une activité physique régulière. Il est également conseillé de dormir en moyenne 8h par nuit, et surtout garder des heures de lever et de réveils fixes. Avec les heures de sommeil imposées par le travail, il est bien sûr très tentant de s’adonner au farniente tous les week-ends. Mais ce décalage de sommeil hebdomadaire peut dérégler votre sommeil. Comme tout plaisir, pour mieux en profiter, il faut réserver la grasse matinée pour les grandes occasions (comme par exemple les lendemains de fête). Se lever (un peu) plus tard une fois de temps en temps est cependant sans aucun danger, et ne pose aucun problème pour les personnes vivant avec un diabète.

À lire aussi : 10 conseils pour une bonne nuit de sommeil


Références bibliographiques :

1. Netgen. Sommeil et diabète. Revue Médicale Suisse https://www.revmed.ch/RMS/2012/RMS-344/Sommeil-et-diabete.
2. Comment adapter mon traitement pendant les fêtes ? https://www.federationdesdiabetiques.org/diabete/traitements/traitement-pendant-les-fetes.

*Image utilisée uniquement à des fins d'illustration. Il ne s’agit ni de vrai patient, ni de vrai professionnel de santé.

INSTIT1004ADC409-d-Septembre 2018